Je veux des informations
sur Opération Cocon

Opération Cocon c’est quoi?

Porté par l’objectif de réduire et prévenir les violences conjugales et intrafamiliales (VCI), Opération Cocon est un projet d’Info-Femmes. Il vise à consolider une table de concertation entre différent.e.s acteur.rice.s mobilisé.e.s qui interviennent – ou sont susceptibles d’intervenir – dans cette lutte à Mercier-Est. Les rencontres de la Table ont comme objectif de travailler collectivement à développer les services locaux disponibles aux victimes de VCI. Ceci passe notamment par la mise en place d’un protocole d’action intersectoriel et d’harmonisation des pratiques.

En effet, les VCI représentent un problème social grave et persistant, et le Québec n’y échappe pas. Sur une période d’un an, en 2022, 30% des meurtres ont été commis par un membre de la famille, comprenant 14 féminicides présumés en contexte conjugal1. Par ailleurs, une étude sur les infractions commises en contexte conjugal en 2020 révèle de nouveau leur aspect genré, les victimes étant à 75.8% des femmes et les auteur.e.s présumé.e.s à 76.6% des hommes2.

Le quartier Hochelaga-Mercier-Maisonneuve arrive en seconde position, selon un rapport de 2021, pour ce qui est des plus hauts taux de victimisation liés aux violences conjugales et en cinquième position pour les violences intrafamiliales enregistrés par le SPVM sur l’île de Montréal. Le PDQ 48, soit le poste de quartier en charge de ce territoire, a recensé 454 personnes victimes de violences conjugales et/ou intrafamiliales dans l’arrondissement, en 20213. Info-femmes et les groupes de femmes actifs sur le territoire estiment que ce chiffre serait en réalité beaucoup plus élevé, tous.tes n’allant pas déclarer les faits et/ou porter plainte.

Constatant les chiffres des violences sur le territoire, la difficulté d’échanges sur cette thématique entre les organismes, ainsi qu’une situation de féminicide et une situation d’infanticide à Mercier-Est, le centre de femmes Info-Femmes a créé le projet Opération Cocon.

Celui-ci a été financé, de 2021 à 2024, par le ministère de l’Égalité des genres Canada.

Une table de concertation pour lutter contre
les violence conjugales et intrafamiliales c’est quoi?

Une table de concertation rassemble divers acteurs et actrices dans le but d’échanger et de travailler ensemble à développer des services ou des projets.
Dans le cadre d’Opération Cocon, l’axe central est la lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales sur la zone Mercier-Est. La création de ce projet est la suite des constatations concernant le peu de chiffres dont nous disposons, des situations de féminicides et infanticides, et la réalisation que les organismes travaillent régulièrement en silo, avec peu de communications inter-organismes.

Opération Cocon est un projet qui a commencé à être financé en 2021. Plusieurs étapes ont été nécessaires. Tout d’abord, un recensement des organismes présents a été effectué pour évaluer leur intérêt à prendre part à cette concertation. Par la suite, une étude a été effectuée, intitulée «Mieux répondre aux besoins des victimes de violence conjugale et intrafamiliale : améliorer l’offre de services du quartier Mercier-Est», qui a permis d’analyser les obstacles pour les victimes sur le territoire et les points d’amélioration. Enfin, à la suite de cela, plusieurs comités ont été créés, dans le but de travailler de manière plus spécifique sur certains points :

  • Le comité intervention et inclusion. Celui-ci travaille sur les besoins en formation des intervenant.es ainsi que sur ce qui relève de la sensibilisation du grand public aux problématiques multiples des violences conjugales et intrafamiliales.
  • Le comité filet de sécurité. Il travaille à la création de protocoles d’actions à mettre en place lors de l’accueil et d’intervention auprès de victimes de VCI. L’objectif est de faciliter la mise en place d’un réseau et un accompagnement dans la sortie des violences en amont des risques imminents et/ou immédiats.
  • Le comité défense collective des droits. Son objectif est de répertorier les problématiques socio-juridiques et de participer à y remédier à travers le plaidoyer et en sensibilisant aux outils existants pour accompagner les victimes.
  • Le comité survivantes. Ce dernier groupe de travail a une fonction consultative sur la table. En tant qu’expertes de vécu, plusieurs survivantes de VCI, elles-mêmes sorties du cycle de la violence, peuvent réagir, témoigner, donner leurs avis sur les projets proposés par la Table.

En parallèle de ces comités, les membres se réunissent trimestriellement, dans le cadre de rencontres régulières, pour échanger sur les avancées, faire du partage d’information en lien avec les VCI et réseauter.

Financé et soutenu par

Nos membres actuels

Partenaire d’Info-Femme

Situé dans Mercier-Est à Montréal, Info-Femmes est un organisme communautaire autonome créé par et pour les femmes. Nous travaillons à l’amélioration des conditions de vie des femmes, à la lutte contre les violences dont elles sont victimes et à une société plus inclusive en luttant contre toute forme de discrimination et de préjugé.

Depuis sa création, en 1982, Info-Femmes a aidé et accompagné plusieurs milliers de femmes dans le quartier de Mercier-Est et les secteurs environnants. Comme centre de femmes, nous offrons gratuitement des services et activités respectant les principes de l’intervention féministe et favorisant la participation citoyenne, l’inclusion de toutes les personnes s’identifiant comme femmes, la conscientisation, la solidarité et l’empowerment.

Au Japon, on insuffle une seconde vie aux poteries cassées à travers le kintsugi, l’art de réparer avec de l’or. Magnifique métaphore de l’être humain et des objectifs d’Opération cocon, elle nous enseigne que nous pouvons nous relever plus grand·e·s d’avoir été brisé·e·s.